Du 7 juin au 11 juillet 2020

Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (carte) : 17,6 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 420 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Québec (carte) : 12,2 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 455 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Trois-Rivières (carte) : 13 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 455 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Centre-Sud du Québec (carte) : 10,3 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 525 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Sherbrooke (carte) : 10,9 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 525 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Montérégie (carte) : 11,9 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 490 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Montréal (carte) : 14,2 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 420 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Centre du Québec (carte) : 12,4 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 455 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Nord-Ouest du Québec (carte) : 12,3 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 455 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Bas-Saint-Laurent–Côte-Nord (carte) : 12,4 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 455 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Hull (carte) : 10,5 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 525 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Chicoutimi-Jonquière (carte) : 13,5 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 420 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

 

Cliquez ici pour connaître le taux de chômage des autres régions du Canada.