RÉSOLUTION AE-21 : UN APPEL À LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR UN FILET SOCIAL REPENSÉ ET DURABLE

Communiqué de presse

Le Conseil national des chômeurs et chômeuses (CNC) et ses groupes locaux et régionaux lancent une campagne d’envergure, prenant la forme d’un appel à la société civile dans son ensemble afin d’adopter la Résolution AE-21 :

« Que le gouvernement fédéral utilise les mesures temporaires comme point de départ pour mettre en place une réforme permanente de l’assurance-emploi assurant un accès juste, universel et adapté aux nouvelles réalités du monde du travail. »

« Le programme d’assurance-emploi doit être revu en profondeur et modernisé, de façon à mieux refléter les réalités diverses de l’emploi, et en mesure, le cas échéant, d’affronter de nouvelles crises », a déclaré Pierre Céré, porte-parole du CNC. « Ensemble, démontrons la force de la solidarité et du consensus citoyen autour d’un véritable régime d’assurance-emploi du 21e siècle ».

Les organismes de tous les horizons, les acteurs communautaires et syndicaux, le monde entrepreneurial, les municipalités et autres autorités locales et régionales, les partis et organisations politiques et les autres composantes de la société civile sont invités à appuyer cette résolution et à envoyer une copie signée au Conseil national des chômeurs et chômeuses. Un argumentaire détaillé est également disponible.

 « Le premier ministre du Canada a réitéré à plusieurs reprises sa volonté de doter le pays d’un programme d’assurance-emploi du 21e siècle, couvrant les travailleurs et travailleuses autonomes. Il ne faut pas attendre! », a continué Pierre Céré. « Il est impensable que ces mesures demeurent à caractère temporaire, et qu’au mois de septembre 2021, on revienne à la case départ, à ce que c’était avant. Il faut réfléchir au caractère permanent de ces réformes, élargir la couverture et se doter d’un régime plus juste! », a conclu le porte-parole.

Rappelons que le CNC a mis en ligne une section spéciale de son site web d’informations sur les programmes de soutien du revenu, mise à jour régulièrement : www.lecnc.com/covid-19-coronavirus

Transition de la PCU et modification au régime d’assurance-emploi

Suite aux nombreuses questions adressées à notre organisme au sujet de la fin de la PCU, des nouvelles prestations, et des modifications apportées au régime d’assurance Emploi, l’A.S.T.S. Inc., en collaboration avec le Conseil national des chômeurs et chômeuses (CNC), est heureuse d’inviter les gens à venir poser leurs questions (par écrit) lors d’un Facebook Live.

QUAND : Mercredi le 21 Octobre 2020, à partir de 14:00 P.M. (Heure de l’Atlantique).

Pierre Céré, porte-parole du CNC sera présent et se fera un plaisir de partager ses connaissances et son expertise sur le sujet en répondent aux questions des participants.

Nous désirons aussi profiter de cette occasion pour lancer un appel à toute la population.

La Province du Nouveau-Brunswick a, jusqu’à ce jour, refusé de nous accorder un financement stable et ce, malgré nos demandes répétées.

Cependant la crise actuelle (COVID-19) nous a permis de constater que l’A.S.T.S. a, plus que jamais, sa raison d’être.

En effet, depuis le début de cette crise, le téléphone ne dérougit pas, les demandes d’aides affluent et, comme les fonctionnaires sont débordés de travail et, trop souvent mal informés eux-mêmes, les gens se tournent vers l’A.S.T.S. Inc. pour obtenir l’aide et l’information dont ils ont besoin.

Le problème, c’est que nous n’avons, ni les locaux, ni les équipements de bureau nécessaires pour pouvoir aidés les gens plus efficacement.

Alors, S.V.P., AIDEZ NOUS À VOUS AIDER !!!

Comment ? Affichez votre soutien en achetant une carte de membre (au coût de $10.00 chacune) ou, simplement, en nous faisant un don en argent par (Interac e-transfert)

Coordonnées : astsinc.nb@gmail.com

Soyez présent en grand nombre sur la page Facebook de l’A.S.T.S. Inc.

Merci à l’avance à tous et à toutes pour votre soutien.

Mesures assouplies pour l’assurance-emploi

Depuis le 9 août 2020, il est possible de se qualifier aux prestations d’assurance-emploi avec le minimum d’heures de travail requises, soit 420 heures.

En effet, le gouvernement fédéral a imposé un taux de chômage artificiel de 13,1% et ce, pour toutes les régions administratives du Canada. Les régions qui connaissent un taux de chômage plus élevé que 13,1% demeurent avec les paramètres de leur taux de chômage.

Cette mesure vise à transférer progressivement les chômeurs et chômeuses prestataires de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) vers l’assurance-emploi. Cette dernière prestation de PCU était effectivement prévue pour un maximum 24 semaines, devant se terminer au plus tard le 3 octobre 2020, souvent avant, selon les périodes en cause.

Pour en savoir plus, visitez la page dédiée à cette mesure sur la section spéciale du site du CNC