Crise du coronavirus – Nouvelles mesures en matière d’assurance-emploi

NOUVELLES MESURES DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL EN MATIÈRE D’ASSURANCE-EMPLOI

Mise à jour en date du 18 mars 2020, 13h00

Le gouvernement fédéral a fait une première annonce de mesures de soutien direct, pour pallier aux mises à pied temporaires et au manque de travail causé par la crise de la COVID-19. Deux programmes ont été annoncés, de même qu’une augmentation des allocations pour enfants et des retours de TPS pour les citoyens et citoyennes à plus faible revenu. Ces informations nous proviennent des points de presse survenues aujourd’hui et des communiqués de presse subséquents, émanant du Bureau du Premier Ministre ainsi que du Ministre des Finances.

ALLOCATION DE SOINS D’URGENCE, NOUVEAU PROGRAMME

Est admissible à ce programme tout-e travailleur-euse (y compris les travailleurs-euses autonomes) se trouvant dans l’une des situations suivantes :

  • Le travailleur-euse est malade, en quarantaine ou a reçu la directive de s’isoler (et n’a pas droit de recevoir des prestations maladie de l’assurance-emploi);
  • Le travailleur-euse qui s’occupe d’un membre de sa famille atteint de la COVID-19, comme un parent âgé ou une autre personne à charge malade (et n’a pas droit de recevoir des prestations maladie de l’assurance-emploi);
  • Le parent toujours à l’emploi, qu’il soit ou non admissible à l’assurance-emploi, mais qui doit rester à la maison sans salaire parce que son enfant est à la maison, suite à la fermeture de la garderie ou de l’école qu’il fréquente.

Ces prestations seront de 900$ aux deux semaines, pour un maximum de 15 semaines. La prise d’effet de cette mesure est fixée au 15 mars 2020, mais la demande ne pourra être déposée qu’en avril (date à préciser). Aucune preuve médicale ne sera requise pour prouver son admissibilité à cette mesure et il n’y aura pas de délai de carence.

ALLOCATIONS DE SOUTIEN D’URGENCE, NOUVEAU PROGRAMME À VENIR

Ce programme reste à définir et d’autres informations seront transmises dans les prochaines jours. À l’heure actuelle, nous disposons des informations suivantes :

  • Sera admissible à ce programme tout-e travailleur-euse (y compris les travailleurs-euses autonomes) mis à pied temporairement, ou en manque de travail, ou ayant connu une baisse d’heures de travail, qui n’est pas admissible à l’assurance-emploi.  Le montant des prestations versées n’est pas connue, mais nous savons qu’il sera d’une durée maximale de 14 semaines et que les premières prestations ne seront versées qu’au mois d’avril (à préciser).

Nous vous tiendrons au courant des mises à jour, et autres précisions attendues, au fur et à mesure.

Sources :
Ministère des Finances
Premier Ministre du Canada

Vous pouvez visiter notre section donnant la marche à suivre dans le cas d’arrêts de travail dans le contexte de la COVID-19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *