Le CNC lance la campagne: « L’assurance-chômage doit changer »

MONTRÉAL, le 22 janvier 2020 – Le Conseil National des Chômeurs et Chômeuses (CNC) lance la première phase de sa campagne « L’assurance-chômage doit changer ». Une campagne en crescendo qui se déclinera sur les médias sociaux, afin de sensibiliser les décideur.se.s et la population et faire accroître le soutien envers les propositions du CNC visant un régime sensé et plus protecteur des travailleur.se.s. 

Le programme canadien d’assurance-chômage (aussi appelé « assurance-emploi ») offre des protections déficientes quand on le compare avec les programmes d’autres pays dans le monde, notamment quant à la norme variable d’admissibilité fondée sur le lieu de résidence (le Canada est le seul pays avec une telle norme) ainsi que les prestations maladie, qui sont parmi les moins généreuses des pays du G7. 

Il faut aussi s’assurer de mettre en place un critère d’admissibilité qui permette aux travailleur.se.s de l’industrie saisonnière de se qualifier aux prestations, et de faire disparaître le « trou noir ». 

Ainsi, la campagne que lance le CNC met de l’avant trois revendications : 

« L’assurance-chômage doit retrouver sa fonction première, soit celle de protéger les travailleur.se.s en leur assurant une sécurité économique entre deux emplois, et refléter les nouvelles réalités des du monde du travail », a déclaré Pierre Céré, porte-parole du CNC.

Fondé en 2005, le CNC est la force organisée rassemblant les groupes œuvrant à la défense et à la promotion des droits des chômeur.se.s et des travailleur.se.s du Québec et du Nouveau-Brunswick. Le fondement de son activité et de son action vise la mise en place d’un régime d’assurance-chômage juste et d’accès universel. 

PARTAGER NOS REVENDICATIONS PAR COURRIEL ET SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX!

Page de la campagne
Facebook et Twitter
Version PDF du communiqué
L’Incisif – Édition Spéciale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *